Kaouther Derouiche, La perversion féminine : La Femme existe ?


Document du lundi 3 novembre 2014
Article mis à jour le 5 novembre 2014
par  P. Valas

La perversion féminine : La Femme existe ?

L'enfer de la bibliothèque (BN)

Thèse dirigée par Monsieur le Professeur Jean-Michel Vives
Université de Nice Sophia Antipolis

PDF - 6 Mo
Kaouther Derouiche, La perversion féminine : La Femme existe ?
Word - 5 Mo
kaouther Derouiche, La perversion féminine : La Femme existe ? Version Word

The feminine perversion : the woman exists ?
Kaouther Derouiche
To cite this version :
Kaouther Derouiche. The feminine perversion : the woman exists ?. Psychology. Universit´e Nice Sophia Antipolis, 2013. French. . <tel-00959112>
HAL Id : tel-00959112
https://tel.archives-ouvertes.fr/te...
Submitted on 14 Mar 2014
HAL is a multi-disciplinary open access archive for the deposit and dissemination of
scientific research documents, whether they are published or not. The documents may come from teaching and research institutions in France or abroad, or from public or private research centers.
L’archive ouverte pluridisciplinaire HAL, est destinée au dépôt et à la diffusion de documents scientifiques de niveau recherche, publiés ou non, émanant des établissements d’enseignement et de recherche français ou étrangers, des laboratoires publics ou privés.
Thèse
En vue de l’obtention du :
Doctorat de L’Université de Nice Sophia Antipolis
Spécialité : Psychopathologie clinique Laboratoire : Lirces
Présentée et soutenue par :
Derouiche Kaouther
TITRE
La perversion féminine : La Femme existe ?
Thèse dirigée par Monsieur le Professeur Jean-Michel Vives
Université de Nice Sophia Antipolis
Jury
Delphine Scotto Di Vettimo-Vilolette : maître de conférence, « Université Aix en Provence ». Examinatrice.
Marco Antonio Coutinho Jorge : Professeur, « Université de Rio de Janeiro ». Rapporteur. Riadh Ben Rejeb : Professeur, « Université de Tunis ». Rapporteur.
Serge Lesourd : Professeur, « Université Nice Sophia Antipolis ». Président du Jury.
Jean-Michel Vives : Professeur, « Université Nice Sophia Antipolis ». Directeur de la recherche.

  • Jules : « La femme est naturelle, donc abominable. Baudelaire parlait de la femme en général. Ce qu’il dit de la jeune fille, c’est magnifique : « Epouvantail, monstre, assassin de l’art, petite sotte, petite salope.La plus grande imbécilité unie avec la plus grande dépravation. » Un instant, je n’ai pas fini. Et ceci, admirable : « J’ai toujours été étonné qu’on laisse les femmes entrer dans les églises. Quelle conversation peuvent-elles avoir avec Dieu ? »
  • Catherine : « Vous êtes deux idiots ».
    F. Truffaut Jules et Jim
    Dialogue de François Truffaut et Jean Gruault, d’après le roman Jules et Jim de H.-P Roché, sortie Janvier 1962.

kaouther Derouiche, La perversion féminine : La Femme existe ?

SOMMAIRE

INTRODUCTION……………………………………………………………………………………………….9
I- Pourquoi la question de la perversion féminine ?………………………………………………… 10
II- - La femme perverse : La Femme ?……………………………………………………………………………… 15
III- I- Plan de travail ……………………………………………………………………………………….17
IV- Déploiement de la recherche………………………………………………………………………. 18
PREMIERE PARTIE : La femme perverse : Omniprésente mais
nulle part …………………………………………………………………………………………………………… 19
Introduction …………………………………………………………………………………………………………. 20
A- Détour mythologique de la femme perverse………………………………………………………….21
I-Mythologie de la femme phallique ………………………………………………………………………….21
I-1-ARTEMIS/ Diane : le féminin cruel ……………………………………………………………21
I-2-Les Amazones : le féminin en furie …………………………………………………………….26
I-3- Les sirènes : le féminin ensorceleur…………………………………………………………. 28
II-Eve et Lilith : le féminin pécheur …………………………………………………………………31
B-Historique du féminin pervers …………………………………………………………………….34
I- L’ange du bizarre………………………………………………………………………………………………….34
I-1-Le romantisme noir : célébration du féminin pervers …………………………………….34
I-2- La prostituée : cette vraie criminelle dite par Lombroso ……………………………… 39
II-La femme perverse à l’épreuve de la psychiatrie classique ……………………………………….41
II-1-Dr R. Von Krafft-Ebing : le précurseur ……………………………………………………… 41
II-2- Passion des étoffes, passion du sein ……………………………………………………………43
C-La Marquise de Merteuil : LA FEMME……………………………………………………………….53
I-La Merteuil : le désaveu pervers de la barre de La femme…………………………………………… 53
I-1- Le libertinage et la perversion…………………………………………………………………….54
I-2- La Merteuil et l’horreur du féminin ……………………………………………………………. 56
I-3- La Marquise : Son ouvrage…………………………………………………………………………59
I-4- La Marquise versus Dieu……………………………………………………………………………61
II-Le sur-Savoir : Drame de la Marquise………………………………………………………………………. 62
II-1-La Merteuil : L’analyste noire…………………………………………………………………….63
II-2- Rien n’échappe à la Marquise ……………………………………………………………………. 65
II-3- La Merteuil : Le maître…………………………………………………………………………….66
III- Le noeud borroméen de la Marquise de Merteuil …………………………………………………….70
IV- La Marquise de Merteuil : Des lettres de Laclos aux images de Frears………………………. 71
V- Epilogue ………………………………………………………………………………………………………………76
D- La dite jeune homosexuelle de Freud : quand l’art de faire exister
La Femme hypnotise le père …………………………………………………………………………………………79
I-Freud et Sidonie : le transfert impossible ……………………………………………………………………79
I-1- La Sidonie : maître de Freud………………………………………………………………………. 81
I-2-La jeune homosexuelle : la résistante ……………………………………………………………84
1-3-Le pourquoi du « laisser tomber »………………………………………………………………. 86
II-Femmes je vous aime : quand l’Amour est fétiche ……………………………………………………. 87
II-1- La jeune homosexuelle : la révolutionnaire…………………………………………………. 88
II-2- L’amour courtois : clé du devenir homme …………………………………………………. 89
II-3-L’amour courtois pour mieux défier …………………………………………………………….92
II-4- La chiennerie comme troubadour ………………………………………………………………. 94
IV-La jeune homosexuelle et la père-version perverse ………………………………………………….98
III-La jeunehomosexuelle : Repérée par Freud et recadrée par Lacan………….95
IV-1-La jeune homosexuelle et l’insupportable Soap-opéra …………………………………. 99
IV-2-L’imposture perverse au nom de la résurrection du père……………………………… 102
IV-3-Le simulacre du « a » et du Autre …………………………………………………………….105
V- De l’amour chienne à l’amour d’un chien ……………………………………………………………… 107
Conclusion……………………………………………………………………………………………………………. 108
DEUXIEME PARTIE : De l’ex-sistence à l’existence : de L/a femme
à LA FEMME « perverse » ………………………………………………………………………………109
Introduction …………………………………………………………………………………………………………. 110
A-La femme : du continent noir de Freud à la femme qui n’existe pas de Lacan…………111
I-Freud : La femme c’est le continent noir…………………………………………………………………… 112
I-1-Freud et sa femme……………………………………………………………………………………. 112
I-2- Le texte freudien de la femme …………………………………………………………………. 116
a) Féminin et trauma ……………………………………………………………………………….117
b) La femme et la culture …………………………………………………………………………123
c) Féminin et OEdipe……………………………………………………………………………….132
I-3- La femme perverse entre les lignes du texte Freudien………………………………….138
I-4-La femme narcissique : La vraie femme ? ……………………………………………………140
I-5- Les aveux de Freud………………………………………………………………………………….142
II-Lacan : La femme n’existe pas ………………………………………………………………………………. 143
II-1-La femme et dieu……………………………………………………………………………………. 143
II-2- La femme comme objet d’échange ……………………………………………………………145
II-3-La femme et le phallus …………………………………………………………………………….148
II-4- La jouissance de l/a femme …………………………………………………………………….154
II-5-Médée : La vraie femme………………………………………………………………………….158
II-6- La femme perverse contre la femme qui n’existe pas …………………………………. 158
B-Perversion féminine : L’impérative existence ………………………………………………………. 160
I-A La recherche de la femme perverse……………………………………………………………………….160 III-La jeune homosexuelle:Repérée par Freud et recadrée par Lacan………….95
I-1-De la femme qui joue à la perverse à la femme perverse :
de la perversité à la perversion ………………………………………………………………………. 161
I-1-1- La mode pour plaire/La mode pour se recréer……………………………………… 163
I-1-2- Au nom du corps phallique : le corps fétichisé ……………………………………. 168
I-1-3-Fétichisme et exhibitionnisme ………………………………………………………….172
I-1-4-Le masochisme féminin : J’ai mal ! Encore encore …………………………………180
a) La secrétaire et la solution masochiste…………………………………………….184
b) Mademoiselle Julie et l’échec de l’invocation masochiste …………………….190
I-1-5-La femme sadique : hommage à la mère phallique ………………………….192
a) La femme pervertie : complice du pervers…………………………………….194
b) Oh Maîtresse ! : le féminin répudié ……………………………………………. 199
c) Le Tout-mère contre le père………………………………………………………. 201
II- L’homosexuelle : « la leader » de la femme perverse………………………………………………. 202
II-1- De l’invertie à l’homosexuelle ……………………………………………………………………….203
II-2-Le roc féminin : la prouesse « phallique »…………………………………………………………205
a) Violette la perverse, sa femme. et l’homme …………………………………………….207
b) La prouesse comme gilet pare-balles…………………………………………………………… 209
III- La perversion pour EXISTER………………………………………………………………………………212
III-1-L’exsistence au prix de son sexe…………………………………………………………………….213
a) Le-pousse-au- <p + ………………………………………………………………………………………………. 215
III-2-La femme perverse : le vouloir du paradis « interdit » ……………………………………. 217
a) La perversion féminine comme réplique à l’amatride…………………………………….220
b) La femme perverse et la créativité………………………………………………………………221
TROIXIEME PARTIE : Rencontre avec la femme perverse,
fil Interprétatif et perspective théorique sur la perversion féminine …225
Introduction ………………………………………………………………………………………………………….226
III-Lajeunehomosexuelle:RepéréeparFreudetrecadréeparLacan………….95
A-Rencontre avec La Femme et fil interprétatif………………………………………………………. 227
I-Physalis : « Non ! pas aberration ! C’est une libération » …………………………………………….227
I-1-La rencontre : Genèse d’un transfert « foudroyant »………………………………………227
I-2-« Vous avez les mêmes yeux qu’elle »…………………………………………………………228
I-3-L’enfant en noir ………………………………………………………………………………………. 231
I-4-« J’ai une éthique ! »………………………………………………………………………………… 233
I-5-« Ni homme, ni femme.Je suis une créature » ………………………………………….236
I-6-La mère folle…………………………………………………………………………………………… 241
I-7-La Lolita avec un fouet …………………………………………………………………………….242
I-8-L’amour et le soumis idéal …………………………………………………………………………243
I-9-« Nous sommes des écorchés-vifs » …………………………………………………………… 246
II- Mlle V : la forteresse « bien pleine »…………………………………………………………………… 248
II-1-Le chat et la souris…………………………………………………………………………………. 248
II-2-« Je suis une grosse gueule »……………………………………………………………………. 249
II-3- Bisexuelle, mais toujours la chef……………………………………………………………. 250
II-4-« Si je peux aider quelqu’un en lui donnant du plaisir alors pourquoi pas ! » …253 II-5-Les interdicteurs du plaisir……………………………………………………………………. 254
II-6-« Je suis mon père.Son double »…………………………………………………………. 256
II-7-Le projet ambigu ……………………………………………………………………………………. 257
III- Soma : La jouissance douloureuse ……………………………………………………………………….258
III-1-« Le cinéma m’a éveillée »……………………………………………………………………….258
III-2-Mosa et le féminin ravagé ……………………………………………………………………….260
B- Perspective théorique sur la perversion féminine…………………………………………………262
I- La performance pour contrer le trauma…………………………………………………………………….262
I-1-La performance : l’art de la transgression …………………………………………………… 262
a) La performance : une œuvre d’art ? ……………………………………………………265
b) Le couple performance et transgression ……………………………………………. 268
I-2-Elle l’a, Elle l’a…………………………………………………………………………………….273
II- Piloter pour éviter le crash……………………………………………………………………………………. 277
III-Pour ne pas conclure …………………………………………………………………………………………… 279
Conclusion………………………………………………………………………………………………………….280
I- L’existence : le signifiant phare ……………………………………………………………………………….282
I-1- L’existence contre l’ex-sistence ………………………………………………………………….283
I-2- L’existence : une histoire de vengeance………………………………………………………. 285 III-La jeune homosexuelle:Repérée par Freud et recadrée par Lacan………….95
II- Le féminin mélancolique : le réel …………………………………………………………………………. 286
III- La rencontre avec le sujet pervers…………………………………………………………………………. 288
BIBLIOGRAPffIE……………………………………………………………………………………………. 290
I-Ouvrage………………………………………………………………………………………………………………. 291
II- Articles/Revues/Mémoires……………………………………………………………………………………296
III- Références littéraires et cinématographiques………………………………………………………….299
ANNEXE


Navigation

Articles de la rubrique