Sigmund Freud, Œuvres en français


Document du mercredi 1er février 2017
Article mis à jour le 6 juin 2015
par  P. Valas

s f
 

Sigmund Freud

130 textes en français de Freud, dont les œuvres complètes n’existent pas dans cette langue. Un certain nombre de textes manquent, car ils sont encore sous copyright chez des éditeurs français, ainsi, entre autres : L’interprétation des rêves, Études sur l’hystérie, Les trois essais sur la sexualité, La Métapsychologie, etc. Les chercheurs leur doivent, pour des raisons purement commerciales, avec leurs montages juridiques, de ne pas pouvoir disposer d’index électroniques, qui n’ont pas vocation de se substituer aux livres. Il en est tout autrement pour l’allemand, l’anglais, le portugais et l’espagnol…à télécharger sur ce site.
 
GIF - 31 ko
 

PDF - 13.3 Mo
freud en fançais œuvres libres

 

Le présent document a été fabriqué à partir des archives des deux sites suivants :

www.atramenta.net/

http://classiques.uqac.ca/classique...
 

PDF - 8 Mo
S Freud Œuvres en français uquac acramenta

Freud à la BBC :
Sigmund Freud On The BBC - 1938 - Brief Audio Clip …
www.youtube.com/watch?v=_sm5YFnEPBE
 
Dr. Ruth and Sigmund Freud (FULL INTERVIEW - YouTube
www.youtube.com/watch?v=0GCUfwirTjA


L’Esquisse.

TEXTES DE UQUAC :

Sigmund Freud, “Actes obsédants et exercices religieux”. (1907). Traduction française de Marie Bonaparte, revue par l’auteur, 1932. Texte téléchargeable !

Sigmund Freud, “L’avenir d’une illusion” (1927). Traduction française de Marie Bonaparte, revue par l’auteur, 1932. Texte téléchargeable !

Sigmund Freud, Cinq leçons sur la psychanalyse (1904). Cinq leçons prononcées en 1909. Traduction française de Yves Le Lay, 1921, revue par Freud. Texte téléchargeable !

Sigmund Freud, Contribution à l’histoire du mouvement psychanalytique (1914). Traduction du Dr. S Jankélévitch, en 1927, revue par Freud. Texte téléchargeable ! Une édition réalisée par Gemma Paquet, bénévole.

Sigmund Freud, ESSAIS DE PSYCHANALYSE. Traduction française, 1920 par le Dr S. Jankélévitch.

Sigmund Freud, “Au-delà du principe de plaisir” (1920) Traduction française du Dr S. Jankélévitch, en 1920, revue par Freud. Texte téléchargeable ! Une édition réalisée par Gemma Paquet, bénévole.

Sigmund Freud, “Psychologie collective et analyse du moi” (1921) Traduction française du Dr S. Jankélévitch, en 1921, revue par Freud. Texte téléchargeable ! Une édition réalisée par Gemma Paquet, bénévole.

Sigmund Freud, “Le moi et le ça” (1923) Traduction française du Dr S. Jankélévitch, en 1923, revue par Freud. Texte téléchargeable ! Une édition réalisée par Gemma Paquet, bénévole.

Sigmund Freud, “Considérations actuelles sur la guerre et sur la mort” (1915) Traduction française du Dr S. Jankélévitch, en 1915, revue par Freud. Texte téléchargeable ! Une édition réalisée par Gemma Paquet, bénévole.

Sigmund Freud, Essais de psychanalyse appliquée. Traduction française de Mme E. Marty, 1927 et 1933. Texte téléchargeable !

Sigmund Freud, “Le Moïse de Michel-Ange”. (1914)

Sigmund Freud, “La psychanalyse et l’établissement des faits en matière judiciaire par une méthode diagnostique”. (1906)

Sigmund Freud, “Des sens opposés dans les mots primitifs”. (1910)

Sigmund Freud, “La création littéraire et le rêve éveillé”. (1908)

Sigmund Freud, “Parallèles mythologiques à une représentation obsessionnelle plastique”. (1916)

Sigmund Freud, “Le thème des trois coffrets”. (1913)

Sigmund Freud, “Quelques types de caractère dégagés par la psychanalyse ”. (1915-1916)

Sigmund Freud, “Une difficulté de la psychanalyse”. (1917)

Sigmund Freud, “Un souvenir d’enfance dans Fiction et Vérité de Goethe”. (1917)

Sigmund Freud, “L’inquiétante étrangeté” (Das Unheimliche). (1919)

Sigmund Freud, “ Une névrose démonique au XVIIe siècle”. (1923)

Freud (Sigmund) et Breuer (Joseph), Études sur l’hystérie (1895). Traduction d’Anne Berman.

Sigmund Freud, “Un événement de la vie religieuse”. (1928). Traduction française de Marie Bonaparte, revue par l’auteur, 1932.

Sigmund Freud, Introduction à la psychanalyse (1916). Traduction française, 1921 par le Dr S. Jankélévitch. Texte téléchargeable ! Une édition réalisée par Gemma Paquet, bénévole.

Sigmund Freud, Le mot d’esprit et ses rapports avec l’inconscient (1905). Traduit de l’allemand par Marie Bonaparte et le Dr. M. Nathan en 1930. Paris : Gallimard, 1930. Réimpression : Gallimard, 1971, 378 pp. Collection idées, nrf, no 198.

Sigmund Freud, Malaise dans la civilisation (1929) Traduit de l’Allemand par CH. et J. ODIER, 1934, in Revue française de psychanalyse, 1934. Texte téléchargeable ! Une édition réalisée par Gemma Paquet, bénévole.

Sigmund Freud, Ma vie et la psychanalyse (1925). Traduction de l’Allemand par Marie Bonaparte, revue par Freud lui-même.

Sigmund Freud, Moïse et le monothéisme (1939).Traduction française, 1948, par Anne Berman.

Sigmund Freud, Nouvelles conférences sur la psychanalyse (Conférences dispensée au trimestre d’hiver 1915-16 et au trimestre d’hiver 1916-17). Traduction française par Anne Berman, 1936.

Sigmund Freud et Albert Einstein, “Pourquoi la guerre ?” Correspondance entre Albert Einstein et Sigmund Freud. Il s’agit de la version éditée à l’initiative de l’Institut International de Coopération Intellectuelle - Société des nations, en 1933. Texte téléchargeable !

Sigmund Freud, “Psychanalyse et médecine” ou “La question de l’analyse profane” (1925). Traduction de l’Allemand par Marie Bonaparte, revue par Freud lui-même, 1925. Le texte inclut la Postface de Freud publiée en 1927 et traduite de l’Allemand par notre cher ami et précieux collègue, Philippe Folliot, bénévole, professeur de philosophie au Lycée Ango et responsable du site Philotra. Texte téléchargeable !

Sigmund Freud, Psychopathologie de la vie quotidienne. Application de la psychanalyse à l’interprétation des actes de la vie quotidienne. (1901) Traduit de l’Allemand par le Dr. S. Jankélévitch, en 1922. Traduction de l’Allemand autorisée par l’auteur et revue par l’auteur lui-même, 1922. Traduction précédemment publié dans la Bibliothèque scientifique. Paris : Éditions Payot, 1975. 298 pp. Collection : Petite bibliothèque Payot, no 97. Une édition numérique réalisée par mon amie, Gemma Paquet, bénévole. Livre téléchargeable !

Sigmund Freud, “La question de l’analyse profane” ou “Psychanalyse et médecine” (1925). Traduction de l’Allemand par Marie Bonaparte, revue par Freud lui-même. Texte téléchargeable !

Sigmund Freud, Postface (1927). Traduite une première fois de l’Allemand en 1985 et publiée chez Gallimard. Nouvelle traduction de l’Allemand (libre de droits) par notre ami Philippe Folliot, octobre 2002. Texte téléchargeable !

Psychologie des masses et analyse du moi. Traduction française, 1920.

Sigmund Freud, Totem et tabou. Interprétation par la psychanalyse de la vie sociale des peuples primitifs (1912). Traduction française, 1951. Traduit de l’Allemand en français avec l’autorisation de Freud en 1923. Réimpression, 1951. Texte téléchargeable !



TEXTES DE ACRAMENTA :

s
“ Parallèles mythologiques à une représentation obsessionnelle plastique ”

“ Des sens opposés dans les mots primitifs ”

“ La création littéraire et le rêve éveillé ”

“ Le thème des trois coffrets ”

“ La psychanalyse et l’établissement des faits en matière judiciaire par une méthode diagnostique ”

“ Actes obsédants et exercices religieux ”

“ Le Moïse de Michel-Ange ”
“ Un souvenir d’enfance dans Fiction et Vérité de Goethe ”

“ Une névrose démoniaque au XVIIe siècle ”

“ Un événement de la vie religieuse ”

“ Une difficulté de la psychanalyse ”

“ Quelques types de caractère dégagés par la psychanalyse ”

“ Au-delà du principe de plaisir ”

TOTEM et TABOU

L’avenir d’une illusion

Cinq leçons de psychanalyse.

“ L’inquiétante étrangeté ”

“ Considérations actuelles sur la guerre et sur la mort

“ Le moi et le ça ”

“ Ma vie et la psychanalyse ”

Contribution à l’histoire du mouvement psychanalytique (1914)

MALAISE DANS LA CIVILISATION

“ Psychologie collective et analyse du moi. ”

“ Psychanalyse et médecine ”

Moïse et le monothéisme

Nouvelles conférences sur la psychanalyse

Introduction à la psychanalyse.

Introduction à la psychanalyse (suite)

Psychopathologie de la vie quotidienne

Le mot d’esprit et ses rapports avec l’inconscient

Ce que dissimule une excessive économie

Cet étrange phénomène de la vie psychique humaine

Choix d’objet narcissique, choix d’objet par étayage

D’anciennes tendances devenues inutilisables

De quoi l’anxieux a-t-il peur ?

Des craintes infantiles qui persistent

Des procédés qui apportent la satisfaction

Des types libidinaux

L’angoisse de la naissance, prototype des angoisses ultérieures

La formation de l’idéal du Moi

La morale sexuelle « civilisée » et la maladie nerveuse des temps modernes

La protestation virile de Alfred Adler

La véritable perversion pathologique : un rituel invariable

Le fétiche évoque le sexe féminin

Le fétiche remplace le pénis absent chez la mère

Le fétichisme

Le refoulement grand responsable de l’angoisse et des autres névroses

Le roc biologique de la castration

Le tabou de la virginité

Additif à « Totem et Tabou »

Léonard de Vinci était-il un homosexuel inhibé ?

Les diverses attitudes du Moi face à l’angoisse

Les modes de formation de symptômes

L’éveil sexuel au monde. Les pulsions partielles

Les régimes sexuels du jeune enfant

Les théories sexuelles infantiles

L’homme se défend contre la terreur par l’angoisse

L’irrésistible désir de savoir d’où viennent les enfants

L’amour des parents pour l’enfant : renaissance de leur narcissisme

Mais que signifie donc le mariage ?

Perversion et sexualité de l’adulte : une tyrannie bien organisée

L’expertise de la Faculté au procès Halsmann (1893)

Sur le plus général des rabaissements de la vie amoureuse

Un type particulier de choix d’objet chez l’homme

Une croyance infantile simultanément conservée et abandonnée

Une disposition névrotique à l’angoisse qui peut se manifester dès l’enfance

Neurasthénie et névrose d’angoisse

Une lettre de Sigmund Freud à Wilhelm Fliess, texte intégral

L’hypocondrie

La distribution de la libido

Auto-érotisme et narcissisme

Réfutation des affirmations de Jung quant à l’échec de la théorie de la libido

Opposition entre la libido du Moi et la libido d’objet

Le magnétisme animal de l’hypnotiseur

Le narcissisme absolu du père de la horde primitive

La foule, résurrection de la horde primitive

La mélancolie : un moi maltraité par l’idéal

Psychologie de la fête

Moi cohérent et Moi inconscient

L’idéal du Moi, le Moi et la foule

L’hypnose : une foule à deux

Hypnose paternelle et hypnose maternelle

La jalousie sexuelle du père à l’origine de la psychologie collective

Association de plusieurs actes manqués

Souvenirs d’enfance et « souvenirs-écrans »

Les lapsus

Sur le mécanisme psychique de l’oubliance

De quelques mécanismes névrotiques dans la jalousie, la paranoïa et l’homosexualité

Actes symptomatiques et accidentels

Sur la sexualité féminine


Commentaires  forum ferme

Sigmund Freud, Oeuvres en fran
mardi 29 septembre 2015 à 05h17 - par  Sharon Runyon

This excellent website certainly has all the information I needed concerning this subject and didn’t know who to ask.

Sigmund Freud, Oeuvres en français
mardi 21 avril 2015 à 10h58 - par  Michel Hervé Bertaux-Navoiseau

C’est vous qui êtes arrogant de faire si peu de cas du travail des traducteurs.

Sigmund Freud, Oeuvres en français
jeudi 26 janvier 2012 à 14h50 - par  Jean-Pierre P. Edberg

Cher Patrick, aujourd’hui TOUS les textes de Freud sont libres en France puisque Freud est décédé depuis plus de 70 ans (Septembre 2009) - mais il peut ne pas en être de même des traductions, le délai partant du décès du traducteur. Il y a quelques années, Jean-Marie Tremblay (Classique des Sciences Sociales du Québec) avait par prudence dû retirer un certain nombre de ses textes en raison des revendication des PUF, Classiques". Sauf erreur de ma part, quoique parue en 1926 , la traduction de l’Interprétation des rêves ne sera libre en France qu’en 2053, Ignace Meyerson ayant vécu jusqu’en 1983 ce dont on ne peut lui faire reproche !
Bien à vous,
Jean-Pierre Edberg

Site web : i
Logo de Jean-Pierre P. Edberg
jeudi 26 janvier 2012 à 16h29 - par  P. Valas

C’est ce que je dénonce. L’arrogance des traducteurs qui ont les mêmes droits que l’auteur premier dans notre discipline.