Recommander à un ami


Document du lundi 3 novembre 2014
Article mis à jour le 5 novembre 2014
par  P. Valas

Kaouther Derouiche, La perversion féminine : La Femme existe ?

Cette Thèse, dirigée par Monsieur le Professeur Jean-Michel Vives.
Université de Nice Sophia Antipolis, porte sur d’une part l’interrogation sur l’existence de la perversion féminine, rarissime voire inexistante d’après les écrits fondamentaux de la psychanalyse, et de l’autre part sur l’exploration de la dynamique propre au montage pervers au féminin.

Publications

Derniers articles publiés

Navigation

Articles de la rubrique