Ici vient quiconque


Document du jeudi 11 octobre 2018
Article mis à jour le 6 décembre 2010
par  P. Valas


 

Picasso, Les Menines

 
http://www.fasebj.org/content/24/6/...

 

 


Bonjour,

Je tenais à vous dire combien votre site est d’une beauté…renversante !
Ayant bien noté le flux RSS, je vous ai mis parmi mes blogs membres.
Votre « base de données » devrait en retenir plus - d’un (e).

Cordialement. PP.


Commentaires  Forum fermé

Que dire ? merci ! :)
dimanche 15 mai 2011 à 17h12 - par  Xeno

Merci beaucoup pour ce site, c’est exactement ce qu’il me faut !

Ici vient quiconque
dimanche 26 décembre 2010 à 11h04 - par  Duvivier Laurent

Bonjour M. Valas,

En plus de l’intérêt que j’éprouve à fréquenter votre site, par ailleurs intéressant à plusieurs niveaux, votre site s’est également très vite avéré être une mine d’or en matière de textes y étant disponibles, ceux de J.Lacan, mais aussi ceux de S.Freud dans sa propre langue, ce qui est plutôt rare.

Le désir de revenir sur votre site se maintient au fur et à mesure des retours que j’y fais.

Aussi, je me suis permis comme je vous le disais, de joindre le lien d’accès à votre site dans les références du site que j’ai également réalisé et consacré à la psychanalyse : www.maux-a-mots.be

Merci à vous,
Et, bonne continuation dans votre travail,

Site web : rencontre
Logo de P. Valas
Ici vient quiconque
vendredi 23 avril 2010 à 11h37 - par  P. Valas

Bonjour Patrick Valas,
Merci de cette générosité dont témoigne cette mise à disposition de
quiconque ces textes qui continuent de nous enseigner, vos commentaires et
réactions qui me secouent, me rendent perplexe ou m’irritent, c’est selon !
Je trouve votre site particulièrement bien fait, moi qui suis
habituellement assez nulle en matière de navigation Internet !
Cordialement
Themis

Ici vient quiconque
dimanche 21 mars 2010 à 21h11 - par  nikio

Cher patrick,
j’ai parfois cru que j’étais l’un de vos élèves, mais votre humanité me montre que je n’aurais alors pas compris, ce que discrètement vous tendez à transmettre.
Aussi bien plus qu’à votre servitude, j’essayerai de n’être qu’un, passant…

Ici vient quiconque
samedi 20 février 2010 à 12h00 - par  Daniel Pendanx

J’avais une pensée pour vous cher Patrick Valas, ce matin - me demandant ce que vous deveniez -, et j’ai mis votre nom sur Google, et hop, ce site,
très heureux,
il y a même un lien pour l’amie Véronique, alors,

oui, se faire propriétaire de la psychanalyse, se faire propriétaire de la fonction, de l’institution, l’esprit du privé quoi… , ou de l’auto-fondation… soit, me semble-t-il, tout le poids de la reféodalisation (et dé-symbolisation !) du lien de Référence en cours, dans le champ même de la psychanalyse… Ce qui ne peut être sans effet sur le cours des cures…

ah si Lacan avait été Compagnon de la Libération… j’aime beaucoup cette incise,
merci à vous,

avec mes amitiés,

Pendanx

Ici vient quiconque
samedi 6 février 2010 à 18h54 - par  Daniel Demey

Malgré les coups de gueule

C’est bête à dire, à en faire l’aveu même, mais ces quelques lignes à l’accueil de votre site ( Quand les psychanalystes comprendront…) m’ont fait verser une petite ligne d’eau salée à partir du bord inférieur de l’œil, sous la paupière, qui a glissé sur la joue jusqu’à atteindre ma lèvre. Et ma langue l’a ramassée. C’est comme cela que j’ai su qu’elle était salée.

« Jésus, Marie , Joseph et tous les saints qui n’ont jamais été », lire ces petites phrases à l’adresse des psychanalystes, c’est comme le petit lait… de la mamelle… qui coule sur un sein, jusqu’à trouver une bouche.

ça ne donne pas confiance, ça donne des ailes, ça élève la psychanalyse

pourvu que ça continue

Logo de P. Valas
Ici vient quiconque
jeudi 7 janvier 2010 à 16h19 - par  P. Valas

Ton site est somptueux.Il faut vraiment détester la psychanalyse pour
ne pas y aller.
A bientôt.
Freddy Moscovitz

Navigation

Articles de la rubrique