« Le statut du savoir implique comme tel qu’il y en a déjà du savoir, et dans l’Autre, qu’il est à prendre en deux mots, c’est pourquoi il est fait d’apprendre en un seul mot.
Le sujet résulte de ce qu’il doive être appris, ce savoir, et même mis a-prix, p.r.i.x., c’est-à-dire que c’est son coût qui l’évalue non pas comme d’échange mais comme d’usage. Le savoir vaut juste autant qu’il coûte beaucoup en deux mots et c.o.û.t. avec un accent grave, beau-coût de ce qu’il faille y mettre de sa peau, de ce qu’il soit difficile, difficile de quoi ? Eh bien moins de l’acquérir que d’en jouir.
Là dans le jouir, sa conquête à ce savoir, sa conquête se renouvelle dans le chaque fois que ce savoir est exercé, le pouvoir qu’il donne restant toujours tourné vers sa jouissance.
Il est étrange que ceci n’ait jamais été mis en relief, que le sens de savoir soit tout entier là, que la difficulté de son exercice lui-même, c’est cela qui réhausse celle de son acquisition. »
Jacques Lacan, Séminaire Encore — leçon du 20 mars 1973
 

–—oooOooo—–

 
Quand les psychanalystes comprendront-ils que leur savoir, accumulé depuis le premier jour de son invention par Freud, et après lui par les milliers et milliers de patients entendus par des milliers et des milliers de praticiens, depuis plus d’un siècle, et dans toutes les langues du monde, ne leur appartient pas ? Que le nouveau de ce savoir fait partie du patrimoine de l’humanité. Qu’il ne saurait être privatisé. Même par des soi disant héritiers. Qu’il doit échapper au commerce culturel, comme à la justice distributive, ou encore à l’accusation de plagiat pour qui veut en faire usage, bon lui semble. C’est la visée principale de ce site que de le mettre à portée de quiconque y vient pour l’acquérir.

 

lacan
 
avocat


Articles les plus récents


Document du lundi 12 novembre 2018

par  P. Valas

Jacques Lacan, La règle du jeu de Jean Renoir

Le désir et son interprétaion.


Document du jeudi 8 novembre 2018

par  P. Valas

Patrick Valas, Essai, Casanova et Don Juan.

Ne pas confondent Casanova et Don Juan. Ce n’est pas ça, mais pas ça du tout !
Il faut partir de ceci que l’homme possédant l’organe phallique s’imagine qu’il a le Phallus, et cela depuis des siècles et des siècles.
Avant d’entrer dans l’affaire, une précision s’impose : Bander n’est en rien le signe du (...)


Document du jeudi 8 novembre 2018

par  P. Valas

Françoise Gorog, notes sur les présentations de Lacan à Sainte-Anne

Françoise Gorog, notes sur les présentations de Lacan à Sainte-Anne.
Au moment de la création du Collège clinique de Paris, j’ai voulu relire le texte des quelques présentations de malades, faites par Lacan à Sainte Anne, dont je dispose( année 1976 ). J’ai souhaité les évoquer pour vous à Rio (...)


Document du jeudi 8 novembre 2018

par  P. Valas

Patrick Valas, Lacan réconcilié avec la deuxième topique de Freud.

Patrick Valas 8 novembre 2014, 15:01
Lacan réconcilié avec la deuxième topique de Freud.
Ceci n’est pas un graphorisme, c’est un schéma. Comment le lire ?
En introduisant le terme de « Lalangue parlée » (1972), Lacan la situe dans le Réel comme un essaim bourdonnant de signifiants qui ne font pas (...)


Document du jeudi 8 novembre 2018
Article mis à jour le 9 novembre 2018
par  P. Valas

Laurie Laufer (sld), LETTRES À LACAN

Où en est la psychanalyse aujourd’hui ?


Document du lundi 5 novembre 2018

par  P. Valas

ANTONIO QUINET, La cité et ses maîtres fous.

Ce livre aborde les psychoses à partir des prémisses avancées par Lacan.


Document du samedi 3 novembre 2018

par  P. Valas

Patrick Valas, il n’y a pas de séparation entre le corps et le psychique.

Il n’y a pas de séparation entre le corps (dans sa présence animale = l’organisme vivant, où se déploie la vie dont nous ne savons rien)) et le psychique.
Cela on le sait depuis toujours. Freud le confirme en disant que le refoulement originaire n’est jamais levé, et qu’il a forme d’ombilication, qui (...)


Document du samedi 3 novembre 2018

par  P. Valas

Jacques Lacan, l’Imaginaire pris comme moyen, c’est là le fondement de la vraie place de l’amour.

Je pense qu’ici c’est-à-dire l’Imaginaire pris comme moyen, c’est là le fondement de la vraie place de l’amour.
Comment a pu se produire ce déplacement, après tout fécond, qui dans l’amour chrétien situe l’amour à la place — vous verrez à la fin pourquoi — à la place qui me semble être celle du désir ?
Ce (...)


Document du vendredi 2 novembre 2018

par  P. Valas

Anita Izcovitch, Les énigmes du désir.

de Freud à Lacan.


Document du mercredi 31 octobre 2018

par  P. Valas

Jacques Lacan, La mathématique fait référence à l’écrit…

"La mathématique fait référence à l’écrit, à l’écrit comme tel ; et la pensée mathématique, c’est le fait qu’on peut se représenter un écrit.
Quel est le lien, sinon le lieu, de la représentation de l’écrit ? Nous avons la suggestion que le Réel ne cesse pas de s’écrire. C’est bien par l’écriture que se produit (...)


Document du mardi 30 octobre 2018

par  P. Valas

Patrick Valas, Ce que L’ANTHROPOLOGIE doit à LA PSYCHANALYSE.

Ce que L’ANTHROPOLOGIE doit à LA PSYCHANALYSE.
Hérodote peut être considéré comme le père ancien de l’anthropologie.
Ce n’est pas l’oedipe qui est universel, mais le fait que « Lom » est un « parlêtre », un être de langage, en conséquence de quoi la « castration symbolique » est de règle parce qu’il « n’y a (...)


Document du lundi 29 octobre 2018

par  P. Valas

Patrick Valas, des mathèmes au noeud borroméen.

Un parcours, une Odyssée...


Document du lundi 29 octobre 2018

par  P. Valas

Patrick Valas, le sinthome-elle, le sinthome-il.

LE SINTHOME-ELLE, LE SINTHOME-IL
Lacan a essayé d’en dire plus sur le symptôme, parce que dans cette façon de l’écrire on ne sait pas ce qui évoque la chute de quelque chose, « ptoma » voulant dire chute.
Par la cure analytique on peut lever le symptôme, ce qui ne veut pas dire en être débarrassé. (...)


Document du dimanche 28 octobre 2018

par  P. Valas

Jacques Lacan, ÉNIGME, CITATION, INTERPRÉTATION et mi-dire.

ÉNIGME, CITATION, INTERPRÉTATION et mi-dire.
L’énigme, c’est l’énonciation, et débrouillez-vous pour l’énoncé.
La citation, c’est : je pose l’énoncé...
La citation, c’est : je pose l’énoncé et, pour le reste, c’est le solide appui que vous trouvez dans le nom de l’auteur dont je vous remets la charge. Et (...)


Document du samedi 27 octobre 2018

par  P. Valas

Jacques Lacan, remarques sur Freud et Marx

Marx et Freud le couplage...


Document du vendredi 26 octobre 2018

par  P. Valas

Patrick Valas, les neuroscientifiques « $ »imaginent que la biologie c’est le Réel.

Les neuro-scientifiques « $ »imaginent que la biologie c’est le Réel.
Comme les physiciens de la théorie du Quanta « $ »imaginent aussi bien qu’avec le Boson de Higgs, ils sont sur la voie du Réel pur et dur, celui de la matière, lequel au fur et à mesure de son approche se disperse en une poussière de (...)


Document du vendredi 26 octobre 2018

par  P. Valas

Patrick Valas, une définition de la canaille !

C’est celui qui ne veut jouer le jeu d’aucun discours


Document du jeudi 25 octobre 2018

par  P. Valas

Patrick Valas, La Psychanalyse, encore et encore !

Jacques Lacan, morceaux choisis


Document du jeudi 25 octobre 2018

par  P. Valas

Patrick Valas La « contre-expérience » (Lacan), pour la psychanalyse ?

Il ne s’agit pas d’être contre la psychanalyse mais d’être « tout-contre ».


Document du mercredi 24 octobre 2018

par  P. Valas

Cyril Roger-Lacan, L’inconnue

« Le mouvement même de ta vie. »(CRL)


Document du mardi 23 octobre 2018

par  P. Valas

Patrick Valas, sur l’éthique de la psychanalyse ?

Antigone, Kant, Lacan, Alcibiade...et compagnie.


Document du samedi 20 octobre 2018

par  P. Valas

Patrick Valas, Je m’empêtre, tu t’empêtres, ils s’empressent, il pense être, il panse l’Etre….

Selon Freud et Lacan, le sujet pris comme « parlêtre », ne peut pas se reconnaître dans « ce qu’il est, mais dans ce qu’il a ».
Soit : Un corps et nan-na Kun. Un nom propre. Une « historiole ». Un « Sinthome » qui borde le réel du trou de l’inconscient dont il est affligé, lequel ne sera jamais levé. Une (...)


Document du samedi 20 octobre 2018

par  P. Valas

Patrick Valas, La Femme Pauvre

Elle n’est pas celle que l’ont croit !

Publications