Recommander à un ami


Document du vendredi 9 octobre 2009
Article mis à jour le 28 juillet 2014
par  P. Valas

Seul l’amour permet à la jouissance de condescendre au désir

Un coup de ton doigt sur le tambour décharge tous les sons et commence la nouvelle harmonie.
Un pas de toi, c’est la levée des nouveaux hommes et leur en-marche.
Ta tête se détourne : le nouvel amour !
Ta tête se retourne, — le nouvel amour !
« Change nos lots, crible les fléaux, à commencer par le temps » te chantent ces enfants.
« Élève n’importe où la substance de nos fortunes et de nos vœux » on t’en prie.
Arrivée de toujours, qui t’en iras partout.
Arthur Rimbaud

Publications

Derniers articles publiés