Patrick Valas, Imaginez un peu avoir été contemporain de Socrate et de Platon.

Freud-Lacan

Document du vendredi 7 décembre 2018

par  P. Valas

JPEG - 178 ko
Imaginez un peu avoir été contemporain de Socrate et de Platon ?
Prenez la mesure de notre chance, à nous tous ayant vécus au 20e et 21e siècle !

Tous autant que nous sommes, contemporains du couplage Freud-Lacan, qui eux ne ne sont pas couplés dans « l’Être »(contrairement à ce qui ceux ont voulu nous le fourguer, et tout spécialement Heidegger, en guise de guignolade d’un « Dieu athée », lequel n’a aucune consistance.  

Le nouveau est ceci, je le répète, Freud-Lacan ne sont pas couplés dans l’être, mais par la « lettre », qu’ils ont trouvée dans l’Autre (L’Autre comme le lieu du trésor des signifiants) avec laquelle ils procèdent deux-par-deux dans un Autre « supposé »(seulement), grâce à quoi, ils ont forgé les outils d’une pratique nouvellement venue au monde et qui perdurera des siècles et des siècles.

La psychanalyse, une pratique qui ne sera jamais sous la coupe d’un tyran ou d’un abruti intercontinental.  

Une pratique, librement consentie, qui n’est pas de servitude volontaire, ni d’obligation, permettant au sujet de repérer les amarres signifiantes de son « intime le plus réel » pour changer le cours de son histoire, qui ainsi ne restera pas entièrement soumis aux lois du hasard et de la « Fortune », comme l’étaient celles de nos ancêtres.

Le véritable héros c’est celui que l’on peut trahir sans crainte, parce que lui en se libérant, il te libères de tes contraintes.  



Ainsi donc, "impose ta chance, serre ton bonheur et va vers ton risque.

Ainsi donc, "impose ta chance, serre ton bonheur et va vers ton risque.

À te regarder, ils s’habitueront" (René Char)
Et ils te suivront pendant le long voyage de la vie, devenue un peu plus amie.

patrick valas, le 6/12/2018.